COLONNE DE GAUCHE

Têtes chercheuses : qu'est ce que c'est ?

Ce magazine trimestriel lancé par l'Université de Nantes en 2006, financé par celle-ci, par la Région Pays de la Loire et par Nantes Métropole, a proposé de rendre accessible à un large public, et notamment aux lycéens, les travaux de la recherche menés en région, de sensibiliser à la science en train de se faire, de provoquer autour de grands dossiers thématiques la réflexion de tous sur les enjeux de demain.

En partenariat avec les universités des Pays de la Loire, le Rectorat de l'académie de Nantes et d'autres organismes à vocation scientifique ou pédagogique, ces 21 numéros ont livré jusqu’en 2012 des articles de fond avec des témoignages de chercheurs ainsi que des actualités et des annonces de portée régionale.

EDITO

L’informatique, avec notamment l’ensemble de concepts et de technologies désigné par « le Web », est à la fois source et vecteur de grands bouleversements au sein de nos sociétés. Paradoxalement, il est difficile, pour la plupart de nos contemporains, de saisir ce qu’est la recherche en informatique. Il s’agit d’une activité scientifique, alors que l’informatique est plutôt perçue comme une technologie ; on tend à penser que son objet est l’ordinateur, mais comme le disait Edsger Dijkstra, l’un des pionniers de la discipline, l’informatique n’est pas plus la science des ordinateurs que l’astronomie n’est celle des télescopes. Les objets de l’informatique sont en majorité immatériels : information, algorithme, logiciel... On les manipule par des représentations symboliques, celles de la logique mathématique et des langages de programmation ou de modélisation. Une fois « implantés » et « exécutés » au coeur de systèmes informatiques, ils influent sur notre vie, parfois de manière critique (commandes de vol, opérations financières, vote électronique, etc.) ; il faut donc maîtriser leur complexité, par exemple en prouvant qu’ils respectent des exigences de sûreté de fonctionnement ou de protection de la vie privée, ou en montrant qu’un calcul « d’aide à la décision » est pertinent. Après l’appropriation de la technologie informatique par la plupart des activités scientifiques, l’impact des capacités d’abstraction, de modélisation et d’analyse rigoureuse de l’informatique théorique va devenir majeur sur ces activités mêmes. Les enjeux de la discipline, dont le présent florilège de recherches menées dans notre région esquisse la diversité, justifient de combler son absence dans le tronc commun de l’enseignement secondaire, un manque qui constitue une autre raison de sa méconnaissance.

Frédéric Benhamou, Professeur à l’Université de Nantes, chercheur au Lina (Université de Nantes/École des mines de Nantes/CNRS), directeur d’Atlanstic, fédération de recherche en sciences et technologies de l’information de la communication des Pays de la Loire (FR CNRS 2819), et Olivier Néron de Surgy, rédacteur en chef

DOSSIER

Des forces logicielles

Derrière la prouesse technologique, découvrez la recherche en informatique

© Image Source/Getty Images

SOMMAIRE

Région des Pays de la Loire Université de Nantes Nantes métropole Ministère de l'éducation nationale, Académie de Nantes

Terre des Sciences
Site réalisé en collaboration avec Terre des sciences
(Centre de culture scientifique, technique et industrielle d’Angers)

Têtes chercheuses ©2007 | mentions légales | contactez nous | Réalisation : RC2C 2007