COLONNE DE GAUCHE

Têtes chercheuses : qu'est ce que c'est ?

Ce magazine trimestriel lancé par l'Université de Nantes en 2006, financé par celle-ci, par la Région Pays de la Loire et par Nantes Métropole, a proposé de rendre accessible à un large public, et notamment aux lycéens, les travaux de la recherche menés en région, de sensibiliser à la science en train de se faire, de provoquer autour de grands dossiers thématiques la réflexion de tous sur les enjeux de demain.

En partenariat avec les universités des Pays de la Loire, le Rectorat de l'académie de Nantes et d'autres organismes à vocation scientifique ou pédagogique, ces 21 numéros ont livré jusqu’en 2012 des articles de fond avec des témoignages de chercheurs ainsi que des actualités et des annonces de portée régionale.

EDITO

Au même titre que les comètes, les étoiles filantes ont longtemps été considérées comme des phénomènes surnaturels, avant que les Hommes ne comprennent, au XIXe siècle, qu’elles sont en réalité des « cailloux » se consumant lors de leur pénétration dans l’atmosphère terrestre. Depuis lors, on a appris que ces cailloux, les météorites, comportent de nombreux indices sur la formation des planètes du Système solaire ; ces petits corps ont même pu, selon certains chercheurs, apporter sur Terre des molécules carbonées essentielles à l’apparition de la vie. La connaissance des processus complexes qui ont façonné notre planète a fait des progrès radicaux dès la fin des années 1950, et c’est en bonne partie l’étude des météorites qui a, dans le même temps, poussé les géologues à s’intéresser aux astres autres que la Terre en utilisant les moyens spatiaux nouvellement disponibles. D’une part, la géologie et l’astronomie planétaire se sont rejointes ; d’autre part, les « géoscientifiques » ou « planétologues » ont élargi leur champ d’études aux problèmes environnementaux qui concernent l’humanité toute entière : qualité de l’eau et de l’air, pollution et protection des sols et des océans, fonte des glaces, disponibilités des ressources… Ce numéro donne la parole à des chercheurs et enseignants passionnés, désireux de comprendre comment chacune des planètes « fonctionne ». Leurs articles permettront au lecteur de découvrir la diversité et la complémentarité des approches utilisées. Si la géologie s’est projetée au delà du seul cadre terrestre, elle s’est aussi ouverte à des secteurs d’activité en forte expansion, résolument tournés vers une meilleure gestion des ressources naturelles, en offrant aux jeunes des opportunités de métiers « tout-terrain » des plus exaltants.

Jacques Girardeau, géologue, Professeur des universités, Vice-président de l’Université de Nantes, et Olivier Néron de Surgy, rédacteur en chef

DOSSIER

Cailloux et planètes

Volcans de glace, océans enfouis, étrangetés terrestres et curiosités martiennes... L’exploration géologique du Système solaire a tout juste commencé

© CNRS phototheque / Insu / CFHT / IC 5146

SOMMAIRE

Région des Pays de la Loire Université de Nantes Nantes métropole Ministère de l'éducation nationale, Académie de Nantes

Terre des Sciences
Site réalisé en collaboration avec Terre des sciences
(Centre de culture scientifique, technique et industrielle d’Angers)

Têtes chercheuses ©2007 | mentions légales | contactez nous | Réalisation : RC2C 2007