COLONNE DE GAUCHE

Têtes chercheuses : qu'est ce que c'est ?

Ce magazine trimestriel lancé par l'Université de Nantes en 2006, financé par celle-ci, par la Région Pays de la Loire et par Nantes Métropole, a proposé de rendre accessible à un large public, et notamment aux lycéens, les travaux de la recherche menés en région, de sensibiliser à la science en train de se faire, de provoquer autour de grands dossiers thématiques la réflexion de tous sur les enjeux de demain.

En partenariat avec les universités des Pays de la Loire, le Rectorat de l'académie de Nantes et d'autres organismes à vocation scientifique ou pédagogique, ces 21 numéros ont livré jusqu’en 2012 des articles de fond avec des témoignages de chercheurs ainsi que des actualités et des annonces de portée régionale.

EDITO

Jamais probablement, le corps n’a revêtu autant d’importance dans notre société occidentale. Il est l’objet de préoccupations multiples, par l’attention qu’on lui porte pour soi-même et par l’image de soi qu’il reflète dans le regard des autres. Comment ignorer les images omniprésentes d’un corps toujours plus sain, plus gracieux, plus performant et qui nous renvoient sans cesse à notre imperfection ? Ces représentations méritent cependant un regard prudent. Les injonctions fréquentes relatives à la santé, à la normalité ou aux aptitudes physiques ne sont pas toujours les clés du bien-être. Pour se sentir mieux, il ne suffit pas de gommer ses défauts corporels et réduire les effets du vieillissement, devenus plus que jamais des handicaps dans la vie sociale. Certes, être en bonne santé, c’est pouvoir oublier son corps ; la meilleure prise en charge médicale de la douleur et du vieillissement vasculaire ou osseux vont dans ce sens. Néanmoins, et tandis que le corps reste un support d’éducation de la morale et de l’hygiène, il est aussi devenu un moyen majeur de l’expression individuelle, en particulier chez les adolescents. Le présent dossier montre comment ces « pressions » diverses imposées au corps sont l’objet ou le point de rencontre de recherches menées dans des domaines aussi différents que la sociologie, la psychologie, la médecine et les sciences du sport. Des collaborations scientifiques sont engagées, notamment dans notre région, dans des projets liés au remplacement ou à la réparation d’organes et dans la lutte contre le vieillissement, qui constituent désormais des enjeux de santé publique majeurs ; ces efforts de recherche sont dans le même temps appelés à s’adapter à une demande croissante de soins personnalisés, dans laquelle les notions de santé et de bien-être tendent souvent à se confondre.

Pierre Pacaud, Professeur à l'Université de Nantes, directeur de l'Institut du thorax (UMR 915, Inserm/Université de Nantes), et Olivier Néron de Surgy, rédacteur en chef

DOSSIER

Le corps sous pressions

Lutter contre le vieillissement, soigner son physique, se tatouer, faire du sport... Les sciences du corps se penchent sur notre soif de bien-être.

© Getty Images / Photographer’s choice / Camille Tokerud

SOMMAIRE

Région des Pays de la Loire Université de Nantes Nantes métropole Ministère de l'éducation nationale, Académie de Nantes

Terre des Sciences
Site réalisé en collaboration avec Terre des sciences
(Centre de culture scientifique, technique et industrielle d’Angers)

Têtes chercheuses ©2007 | mentions légales | contactez nous | Réalisation : RC2C 2007